immense

immense

immense [ i(m)mɑ̃s ] adj.
• 1360 « total »; lat. immensus, de metiri « mesurer » mesure
1Didact. Qui n'a ni bornes ni mesure. illimité, infini. « À côté du vaste présent des peuples et de leur avenir immense » (Chateaubriand).
2(1452) Cour. Dont l'étendue, les dimensions sont considérables. grand, vaste. La mer immense. Espace immense. « L'ample monde au delà de l'immense horizon » (Valéry).
3Qui est très considérable en son genre, par la force, l'importance, la quantité. colossal, démesuré, énorme, gigantesque. Un homme immense, très grand. Foule immense. Une immense fortune. Un immense succès. Une immense influence. incommensurable, profond. Immense avantage. « Une immense bonté tombait du firmament » (Hugo).
⊗ CONTR. Exigu, infime, minuscule, petit.

immense adjectif (latin immensus) Qui est très vaste, présente une étendue considérable : Une plaine immense. Qui est considérable, très grand par le nombre, la quantité, la force, la valeur, l'intensité : Obtenir un immense succès.immense (difficultés) adjectif (latin immensus)incommensurableimmense (synonymes) adjectif (latin immensus) Qui est très vaste, présente une étendue considérable
Synonymes :
- illimité
Contraires :
- borné
- limité
Qui est considérable, très grand par le nombre, la quantité...
Synonymes :
- démesuré
- énorme
- fou
- géant
- insensé
Contraires :
- médiocre

immense
adj.
d1./d Didac. Que l'on ne peut mesurer, illimité. L'immense sagesse des Anciens.
d2./d Dont les dimensions sont considérables.

IMMENSE, adj.
A. — Qui est illimité, qui n'a ni bornes ni mesures. Synon. infini. Dieu est immense; c'est un être immense (Ac.). Il était le seigneur d'hier et d'aujourd'hui (...). C'est lui qu'on attendait dans l'immense univers (PÉGUY, Ève, 1913, p. 856). Anna Suter ouvre les yeux. Elle regarde tout grand, tout grand cet immense ciel vide, cette terre étrangère (CENDRARS, Or, 1925, p. 176) :
1. Quel est le vivant, l'être sensible qui n'aime pas, entre toutes les merveilles de l'espace immense, l'adorable lumière, — avec ses couleurs, ses rayons, ses ondes, et la douce présence, partout, du jour qui éveille la création?
BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 212.
Littér., emploi subst. masc. à valeur de neutre. Cependant l'homme capable du vertige de l'immense, se ferme au vertige du minuscule (COCTEAU, Fin Potomak, 1940, p. 190).
B. — P. ext.
1. Dont les dimensions sont si vastes qu'elles semblent illimitées. Synon. ample, gigantesque. Les deux rives du Nil entre deux immenses déserts (BARRÈS, Cahiers, t. 6, 1907, p. 183). Les immenses étendues glacées, dans leur fixité qui semble éternelle, sont mues pourtant de mouvements lents et continus (BRUNHES, Géogr. hum., 1942, p. 3) :
2. Avec les signes de ses flots,
Avec sa plainte solennelle,
La mer immense nous appelle,
Nous tous, rêveurs et matelots.
VERLAINE, Poèmes divers, 1896, p. 805.
2. P. exagér. Qui, dans son genre, a des dimensions considérablement plus grandes que la normale. Synon. démesuré, énorme, géant. Une petite pelouse triangulaire d'où s'élevait un immense acacia (...) qui dominait de beaucoup la maison (GIDE, Si le grain, 1924, p. 395). Les Grands Lacs sont d'immenses nappes d'eau qui atteignent la moitié environ de la superficie de la France (ALBITRECCIA, Gds moyens transp., 1931, p. 88) :
3. ... Isabelle et Mme Polant croisaient de petits vieux vêtus de costumes de gros drap bleu, avec un immense béret basque qui leur donnait une apparence enfantine et grotesque.
DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 240.
C. — Au fig.
1. Qui est illimité. La pensée humaine est immense. Chaque école ne l'a considérée qu'à son point de vue (COUSIN, Hist. philos. mod., t. 2, 1847, p. 13) :
4. John Donne dit dans un sermon que l'homme est un dieu malade, a sick god. On ne saurait mieux décrire l'humanité présente. C'est un sublime infirme. Elle a entre les mains un pouvoir immense, des moyens de faire le bien et le mal comme elle n'en a peut-être jamais eus.
GREEN, Journal, 1957, p. 357.
2. P. ext. Très grand. Faire un immense effort; rendre d'immenses services. Quelle immense aggravation de misères individuelles représente une guerre sociale (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 67). Une immense acclamation se déploya sur la ville nocturne (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 474). Un immense écœurement m'envahit soudain et la plume me tomba des doigts en crachant de l'encre (SARTRE, Nausée, 1938, p. 126). Il veut être grand et fort. Mais, dans l'immense majorité des cas, il n'est pas capable de le devenir en réalité (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 598).
En partic. au XIXe s. [En parlant d'un homme] Dont la personnalité, les capacités intellectuelles sont très grandes. Cet homme immense marchait à la conquête du monde; c'était un conquérant pour des climats qui n'étaient pas à conquérir (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 347). C'est un homme immense, un savant intègre devant qui on doit s'incliner (L. DAUDET, Morticoles, 1894, p. 263) :
5. MATHIEU MAGIS, à Monipodio : Qui donc est ce seigneur si savant? MONIPODIO : Un homme immense auprès de qui je m'instruis dans la balistique, le directeur de l'arsenal de Venise...
BALZAC, Quinola, 1842, II, 13, p. 267.
REM. Immensifier, verbe trans., rare. Rendre immense. Peaux de bêtes, paquets de couvertures, toiles, passe-montagnes, bonnets de laine, de fourrure, cache-nez enflés, ou remontés en turbans, capitonnages de tricots et surtricots, revêtements et toitures de capuchons (...) recouvrent les hommes, effacent leurs uniformes presque autant que leur peau, et les immensifient (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 18).
Prononc. et Orth. : [im(m)]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1360 « total, sans réserve » (Contr. de mar., ap. Lobin., II, 502 ds GDF.); av. 1453 « infini, difficilement mesurable » (VILLON, Louange à Marie d'Orléans, I, 89 ds Poèmes variés, éd. J. Rychner et A. Henry, p. 43). Empr. au lat. immensus « sans limite, infini ». Fréq. abs. littér. : 10 969. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 15 403, b) 18 004; XXe s. : a) 17 684, b) 13 222.

immense [i(m)mɑ̃s] adj.
ÉTYM. 1360, « total »; lat. immensus, de im- (→ 1. In-), et mensum, supin de metiri « mesurer ».
1 (XVIe). Didact. et vx. Qui n'a pas de bornes, de mesure. Illimité, infini. || L'immense avenir (cit. 27) des peuples.Relig. || Dieu est immense (Académie).
1 (…) sachant déjà que ma nature est extrêmement faible et limitée, et que celle de Dieu au contraire est immense, incompréhensible et infinie (…)
Descartes, Méditations…, IV.
2 La nature n'est point une chose, car cette chose serait tout; la nature n'est point un être, car cet être serait Dieu; mais on peut la considérer comme une puissance vive, immense, qui embrasse tout, qui anime tout (…)
Buffon, Hist. nat. des animaux, Vue de la nature, I.
3 L'âme, l'âme aux yeux noirs, touche aux ténèbres mêmes,Elle se fait immense et ne rencontre rien (…)
Valéry, Poésies, « Charmes », III.
2 (V. 1450). Cour. Dont l'étendue, les dimensions sont considérables. Ample, grand, vaste. || La mer immense (→ Aire, cit. 4; cercle, cit. 3; engloutir, cit. 7). || Ciel immense (→ Alentour, cit. 2; cadran, cit. 3; gris, cit. 21). || Espace (cit. 19) immense. || Immense panorama vu d'avion (→ Fresque, cit. 6). || Plaine immense (→ Colline, cit. 2; horizonner, cit.). || D'immenses amas de sel gemme (cit. 2). || Esplanade (cit. 4) immense. || Les voûtes immenses du pont du Gard (→ Étage, cit. 7). || Cathédrale (cit. 2) immense. || Une immense cité (cit. 5). || Les halles (cit. 3) immenses d'une gare. || Salons immenses d'un hôtel (cit. 12).Une glace (cit. 24) immense. || Abîme immense (→ Cœur, cit. 72).
4 J'ai même remarqué qu'ils (les enfants) mettent l'infini moins au delà qu'en deçà des dimensions qui leur sont connues. Ils estimeront un espace immense bien plus par leurs pieds que par leurs yeux; il ne s'étendra pas pour eux plus loin qu'ils ne pourront voir, mais plus loin qu'ils ne pourront aller.
Rousseau, Émile, IV.
5 Lorsque les glaces sur lesquelles les manchots sont gîtés viennent à flotter, ils voyagent avec elles et sont transportés à d'immenses distances de toute terre.
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Pingouins et manchots…
6 Cette salle, qui malheureusement n'existe plus, était immense; elle pouvait contenir, outre les douze cents députés, quatre milliers d'auditeurs.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., I, II.
7 L'ample monde, au delà de l'immense horizon (…)
Valéry, Poésies, « Vers anciens », César.
(V. 1450). Qui est très considérable en son genre, par la taille, la force, l'importance, la quantité. Colossal, démesuré, énorme, géant, gigantesque, gros. (Taille). || Un immense poisson. || Un immense chapeau. || Un frêne (cit. 2) immense. || Il est immense; un type immense, très grand.
(Nombre). || Foule (cit. 2) immense. || D'immenses troupeaux humains (→ Guerre, cit. 39). || Une immense troupe de poissons (→ Banc, cit. 9).
(Force, intensité). || Clameur, cri immense. Effrayant (→ Effarer, cit. 9; faiblir, cit. 4). || Les flamboiements (cit. 3) d'un immense incendie.Immenses ressources d'un pays. || Des gains immenses.
(Importance). || Une immense fortune (cit. 45). || Changements immenses. || Un immense succès. || Un immense effort. || Une force immense. || Immense instruction. || Œuvre immense. || Rôle immense de l'éducateur (cit. 1).(Importance ou intensité abstraite). || Exercer une immense influence. Profond. || Immense avantage. || Une immense bonté. || Espérance (cit. 9), foi (cit. 21) immense. || Lassitude, regret immense. || Un immense besoin d'aimer (cit. 12).
8 Le Roi fait des libéralités immenses (…)
Mme de Sévigné, 771, 12 janv. 1680.
9 Le maréchal de Villeroy faisait remarquer au Roi cette multitude prodigieuse, et sentencieusement lui disait : « Voyez, mon maître, voyez tout ce peuple, cette affluence, ce nombre de peuple immense, tout cela est à vous, vous en êtes le maître (…) »
Saint-Simon, Mémoires, V, XXXVII.
10 (…) les conciles étaient composés de prélats de tous les pays, et partant, ils avaient l'immense avantage d'être comme étrangers aux peuples pour lesquels ils faisaient des lois.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, IV, VI, X.
11 Une immense bonté tombait du firmament (…)
Hugo, la Légende des siècles, « Booz endormi ».
12 Il faut que le cœur le plus triste cèdeÀ l'immense joie éparse dans l'air.
Verlaine, la Bonne Chanson, XXI.
N. m. (Fin XVIe, « énormité »). || L'immense chez Hugo (→ Excessif, cit. 12; génie, cit. 28).
CONTR. Exigu, infime, microscopique, minime, minuscule, petit.
DÉR. Immensément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • immense — Immense. adj. de tout genre. Qui est sans bornes, sans mesure, dont l estenduë, la grandeur est infinie. En ce sens il ne se dit que de Dieu. Dieu est immense. c est un estre immense. sa bonté immense. Il signifie aussi, Qui est d une grandeur… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Immense — Im*mense , a. [L. immensus; pref. im not + mensus, p. p. of metiri to measure: cf. F. immense. See {Measure}.] Immeasurable; unlimited. In commonest use: Very great; vast; huge. Immense the power Pope. Immense and boundless ocean. Daniel. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • immense — (adj.) early 15c., from M.Fr. immense (mid 14c.), from L. immensus immeasurable, boundless, from assimilated form of in not, opposite of (see IN (Cf. in ) (1)) + mensus measured, pp. of metiri (see MEASURE (Cf. measure)) …   Etymology dictionary

  • immense — I adjective boundless, broad, bulky, capacious, colossal, endless, enormous, exorbitant, extremely large, far reaching, gigantic, grandiose, gross, huge, illimitable, immeasurable, innumerable, mammoth, massive, monumental, mountainous, myriad,… …   Law dictionary

  • immense — *huge, vast, enormous, elephantine, mammoth, giant, gigantic, gigantean, colossal, gargantuan, Herculean, cyclopean, titanic, Brobdingnagian Analogous words: tremendous, prodigious, stupendous, *monstrous: *large, big, great …   New Dictionary of Synonyms

  • immense — [adj] extremely large barn door*, boundless, Brobdingnagian*, colossal, elephantine, endless, enormous, eternal, extensive, giant, gigantic, great, gross, huge, humongous, illimitable, immeasurable, infinite, interminable, jumbo*, limitless,… …   New thesaurus

  • immense — Immense, Immensus …   Thresor de la langue françoyse

  • immense — ► ADJECTIVE ▪ extremely large or great. DERIVATIVES immensity noun. ORIGIN Latin immensus immeasurable …   English terms dictionary

  • immense — [i mens′] adj. [Fr < L immensus < in , not + mensus, pp. of metiri, to MEASURE] 1. Obs. unmeasured; limitless; infinite 2. very large; vast; huge 3. [Old Slang] very good; excellent SYN. ENORMOUS immensely adv. immenseness n …   English World dictionary

  • immense — (i mman s ) adj. 1°   Qui est sans bornes, sans mesure. Dieu est immense. Le monde est immense. •   Il semble qu on ait devant les yeux l éternité tout entière, et qu on en parcoure l immense étendue, BOURDAL. Serm. 19e dim. après la pentec.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”